Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

passion pour la littérature

passion pour la littérature

Passionnée de littérature, je souhaite faire partager avec le plus grand nombre d'entre vous ma passion ainsi que les textes et roman que j'écris. Bonne visite et bonne lecture à vous.


S'attacher est une connerie. Pourquoi s'attacher ? Pour souffrir ensuite ? Les gens vous décevront toujours, particulièrement ceux que vous aimez plus que tout.

Publié par Céline MONMON sur 2 Juin 2015, 13:39pm

S'attacher est une connerie. Pourquoi s'attacher ? Pour souffrir ensuite ? Les gens vous décevront toujours, particulièrement ceux que vous aimez plus que tout.

Tu sais quoi, merci. Merci de t'être comporté une millième fois comme un salop avec moi. J'ai enfin compris que tu n'en valais pas la peine. J'ai enfin compris que verser des tas de larmes pour toi ne servait à rien. C'est fini, je ne prendrai plus la peine de t'accorder une pensée, ou même un regard. Nos retrouvailles avaient pourtant si bien commencer, et regarde comme tout a mal terminé. Oui j'ai mal je ne peux pas le nier, mais tu n'es tout simplement pas fait pour moi, et désormais il faut que j'arrive à l'accepter. Je vais garder la tête haute, avancer vers le futur sans me retourner vers toi. J'espère que tu regretteras, j'espère de tout mon coeur qu'un beau jour tu verras ce que tu as raté. Je n'aurai jamais cru dire ça mais merci de m'avoir fait mal. Merci de m'avoir blesser, de m'avoir déçu, de m'avoir fait pleurer à chaud de larmes. Maintenant je sais ce que je vaux, je sais qui je suis, et j'ai compris que tu ne me méritait pas. Je te souhaite tout le malheur du monde, souffre bien. Tu n'as plus d'importance, mon coeur ne connait plus ton prénom, mes larmes non plus. Je vais enfin vivre, ce que je n'arrivais pas à faire avant car je croyais que je ne pouvais pas être heureuse sans toi à mes côtés. Mais c'est faux, ne pas pleurer chaque soir à cause de toi ne pourra pas me faire de mal, en tout cas ça ne m'en fera pas autant que toi. J'ai passé un an à te courir après en gardant espoir, mais je te jure que c'est terminé je ne reviendrai jamais. 
 

S'attacher est une connerie. Pourquoi s'attacher ? Pour souffrir ensuite ? Les gens vous décevront toujours, particulièrement ceux que vous aimez plus que tout.
Je m'étais juré que c'était fini, que je ne croirai plus à tes promesses. Tu m'as dit que j'étais la plus jolie de toute les filles, la plus gentille, la seule dans ton coeur. Tu m'as dit que tu n'avais aucune envie de partir, que tu étais bien avec moi, que je te rendais heureux ; que plus jamais tu ne t'enfuirai comme un voleur. C'est dingue comme ton comportement a changé. Comme tes promesses se sont si vite envolées, comme tu les as si vite oubliées. Comme tu m'as si vite remplacé, mais après tout j'aurai dût m'en douter, ce n'est pas la première fois. Je m'en veux de t'avoir cru une seconde fois, j'étais prête à tout recommencer et la je te vois avec une autre. Une fille qui est tout mon inverse, une blonde aux yeux bleu, qui d'après toi te correspond parfaitement mais ce n'est pas ce que tu disais avant. Pauvre con, tu n'es vraiment qu'un lâche. Je ne sais même pas comment j'ai fait pour te supporter, tu n'as jamais pensé à moi une seule seconde. Et le jour ou tu reviendras, parce que tu reviens toujours, ce sera trop tard. La seule personne avec qui tu peux avoir une relation et que tu es capable d'aimer c'est toi même. 
 
 

 
S'attacher est une connerie. Pourquoi s'attacher ? Pour souffrir ensuite ? Les gens vous décevront toujours, particulièrement ceux que vous aimez plus que tout.
Ne laissez jamais personne vous faire du mal. Ne laissez pas les paroles blessantes des gens que vous aimez vous blessez. Ces personnes n'en valent pas la peine. Ne pleurait pas pour eux, ce serait leur accorder de l'importance. Gardez la tête haute, quoi qu'il arrive. Du moment que quelqu'un fait couler vos larmes c'est qu'il ne vous mérite pas. Personne n'a le droit de vous fait sentir comme un moins que rien, de vous rabaissez. Les gens vous décevront toujours, surtout ceux que vous aimez. Mais tout ça n'est qu'un cercle vicieux, jusqu'à ce que vous trouviez la personne. Celle qui vous aimera pour ce que vous êtes, et qui se fichera de vos petites erreurs, quelqu'un qui ne partira pas à la première occasion et qui ne vous reprochera pas sans cesse des choses pour vous rabaissez. Personne n'est parfait, et personne n'a le droit de vous reprochez de ne pas l'être. Etre parfait, c'est être soi-même. Etre parfait c'est avancer quoi qu'il arrive, pleurer si on en sent le besoin, et laisser les personnes qui n'en valent pas la peine sur le côté.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents